06.09.18



Qu'est-ce que la créativité ? Elle semble représenter un grand mystère. En soi c'est une bonne piste pour discerner son importance, elle échappe à l'attention désintéressée.


Or comme toute autre chose, c'est bien ceux qui la manient qui en parlent le mieux. Mais qui s'en sert donc ? Les artistes, oui, bien entendu, mais également les musiciens, les auteurs, les metteurs en scène, les architectes, les maitres de chantiers, les travailleurs de l'évènementiel...


En réalité la question la plus pertinente serait sans doute celle qui se focalise sur qui ne l'utilise pas. Il ne faudra pas bien longtemps à l'enquêteur moyen pour s'apercevoir qu'ils se comptent rapidement. Ceux qui laissent cette part d'eux-mêmes au placard sont ceux qui ne parlent jamais d'eux. Et c'est bien là une belle définition de la créativité, l'art et la manière de raconter qui l'on est. Et bien entendu, une personne saine d'esprit va conter à travers la création. Inutile de préciser que c'est la raison pour laquelle la plupart des métiers s'appuyant le plus sur la créativité sont des professions de créateurs.


Créer c'est l'art de se faire accoucher d'une partie de soi pour lui permettre d'avoir une vie d'elle-même. Mais si tant de gens s'en servent, pourquoi est-ce encore un mystère ? Bien souvent parce que ceux qui l'emploient se contentent de le faire en gardant les yeux dans la loupe de leur propre existence. Ce n'est qu'en sortant la tête du guidon, en gagnant une nouvelle et plus large perspective que l'essence de la créativité nous apparaisse.


La créativité est une danse entre un homme et une femme. Celui-ci se nomme masculin et celle-ci s'appelle féminin. En d'autres termes, c'est un tandem à la direction alternante où l'action s'appuie sur l'idée et l'idée donne mouvement à l'action. Et c'est ainsi que nait l'objet. Bien sûr, tout le monde possédant ses propres membres et ses propres sens, le résultat sera aussi unique que cette combinaison l'est. Et voilà comment exprimer qui l'on est.


Ce qui est outrageant dans une société qualifiée de moderne telle que la nôtre est qu'il existe encore des gens prétendant, affirmant en être dénués, de cette créativité. Soyons clairs, le jour où une personne vient sur cette Terre sans porter cet outil en lui, une femme aura accouché d'une lampe de chevet. Si vous êtes un être humain, vous avez une identité, donc vous avez de la créativité. Celle-ci est son propre langage, à la fois universel et individuel, il ne connait que la frontière de la maitrise que vous avez de vous-même.


Quelle est votre danse donc ? Quel est son tempo ? Quelles sont ses couleurs, son humeur et ses fantasies ? Est-elle intime, ouverte au grand jour ? Est-elle bruyante, porteuse d'une quiétude champêtre ? Que dit-elle ? Ou emporte-t-elle et comment ?


La seule personne à pouvoir répondre à ces dilemmes, c'est bien entendu vous. Et les seules à pouvoir apprécier votre discours, quels qu'en soient la forme et l'endroit, c'est votre public. Qu'il soit conscient ou non de sa position de spectateur, et de quel auteur est responsable de l'œuvre qu'il traverse.


Adrien Zanetta





Sentez vous libre de partager cet article aussi longtemps que vous l'incluez en entier et avec mon nom :-)


Crédit Photo : Scott Broome