CHAPITRE 3 : LE RAPPORT À LA SPIRITUALITÉ





Dieu - Partie 2/3



S’aligner avec la volonté de Dieu revient alors en toute logique s’aligner avec la raison, l’idée même de l’énergie qu’est la vie. S’aligner avec sa direction et sa sagesse, son fonctionnement et sa raison d’être. En d’autres termes, tout le travail consistant à suivre les traces de Dieu se traduit littéralement à travailler du mieux que nous pouvons dans chaque aspect à être à notre place, à contribuer à la vie de la façon qui nous est propre.


En effet, c’est à cette seule condition que l’on peut s’aligner à proprement parler avec Dieu puisque notre existence se confond avec le mouvement de la vie. En dansant avec elle, aussi proche qu’il nous l’est possible, on se fond en elle, et nos existences se superposent en harmonie. Une unique existence subsiste donc en cet instant, celle de Dieu, accueillie pleinement en notre choix d’en adopter le sens.


Bien que ces paragraphes puissent sonner on ne peut plus philosophiques, ils ne font que décrire une logique extrêmement simple. Sois toi même et tout se déroulera pour le mieux. Une façon plus classique de dépeindre les choses serait de partir dans la direction inverse au chemin arpenté un peu plus haut. Il suffit de considérer qu’au départ, nous sommes nés, et avons une place de ce fait, quelle qu’elle soit. Du fait de notre résistance immature à notre propre identité, nous nous éloignons de cet idéal, et donc de Dieu, le sens de la vie. À travers les influences, l’arrogance et le manque de maîtrise de soi, nous dérivons rapidement vers des horizons qui ne nous sont pas pleinement dédiés, au détriment de ceux qui nous auraient convenu parfaitement par construction.


Ainsi décrite, la question de dieu paraît toute droite extraite d’un cours d’éducation civique de collège. Découvre qui tu es, prends ta place et vis ta vie. Bon d’accord ce n’est peut-être pas le genre de chose qui serait enseignée dans une leçon d’éducation civique. Mais ça reste très basique, et en l’occurrence, très vrai. Mon point est qu’au-delà de ça, il existe une logique indéniable au divin et au concept de Dieu, et ceux qui en sont faits les plus fervents défenseurs, sont sans doute ceux qui se sont dits athées.

En tout cas ceux qui ont désiré fournir l’effort et l’introspection nécessaire pour vivre une vie d’Amour et de paix, autant envers eux qu’envers les autres.


Dieu est présent en toute chose, rendant toute vie sacrée. L’existence elle-même est sacrée par son essence, ce qui est créé a une raison d’être. Il appartient à l’être humain d'assimiler les tenants et aboutissants de ces raisons, sans jugement. Il est donc logique de se comporter envers notre environnement, et nous-mêmes, avec autant de respect que si l'on s’adressait à un être qui nous dépassait tant en sagesse qu’en force et en intelligence.


Comment pourrait-on se traiter nous-mêmes ainsi ? Encore une fois, en faisant tout ce qu’il est possible pour être soi-même, être aimant et compréhensif, tolérant et positif. Il n’y a aucun secret, cela demande simplement le courage d’aller au-delà de l’éducation et des croyances nous invitant à nous diriger dans un sens contraire.